Logo : Patrick RaffinRetour à l'accueil
 





La Fraternelle à l'ombre

Prises de vues : Philippe Suzanne Yasmina Sebai et Maxime Quatredeniers

Pour leur baptême du feu, les membres de la Fraternelle s'étaient fait inviter par les smitlaps, des gars des Flandres afin d'animer les rues de Cassel, petite bourgade qui accueillait les rencontres de cornemuses locales (autrefois "rencontres de cornemuses du Mont Noir").

La veille au soir, c'est à la nuit tombante que l'ensemble de cornemuse a sonné dans une église des alentours avant d'ouvrir le bal.

Le lendemain, dans les rues de Cassel, accablée par le soleil (inattendu dans ces contrées inhospitalières) et par le passage cyclique et bruyant d'un bagad, la Fraternelle devait trouver refuge dans une longue montée bordée de verdure, passage obligé pour le public désireux, après avoir assisté aux nombreux concerts et animations de rues, de se rincer le gosier auprès de la buvette et des planchers de danse.

Leur devoir accompli, les cornemuseux n'ont pas manqué de goûter à la gastronomie locale avant de réintégrer leurs pénates en se promettant de donner une suite à cette première expérience concluante...

page précédente


Dans l'église
         
 
Sur la route des Flandres
En formation
En place pour la bourée
Les "16 poucistes"
Les "23 poucistes"
 
les daltons...
 
Groumfff...
Finir dans le caniveau
 

 


 
Kitsch isn't it? Kitsch isn't it?